Abricot franco

Mixez un franc-parler avec du zeste de coeur et quelques envies de faire avancer le monde. Buvez sans modération chaque matin ! 

La couleur de la semaine

Un fil d’Ariane hebdomadaire pour tisser une année colorée de sens.

Aujourd’hui l’Abricot franco vient nous apprendre à nous taire pour mieux écouter. Avez-vous remarqué que l’on cherche souvent à trouver le bon moment pour couper notre interlocuteur et pouvoir enfin dire ce qui nous brule la langue ? Pendant tout le temps où il parlait on n’entend pas vraiment ce qu’il avait à nous dire, car entre temps on s’écoutait soi-même.

L’Abricot franco apparait également pour nous apprendre à parler pour nommer les évidences. Souvent nous avons l’impression de nous comprendre. La fluidité gagne du terrain. Nous nous comprenons à demi-mot. Nous nous sentons en confiance. Et d’un seul coup, paf ! Ça tombe comme un couperet sur la relation : nous réalisons subitement que chacun construit la relation selon son imaginaire. Et ces deux imaginaires ont du mal à se rencontrer. C’est le malentendu. Ce qui est un peu normal. Car comment entendre ce qui n’a pas été dit ?

Apparait donc le noyau de l’Abricot franco : sommes-nous prêts à nous relier à l’essentiel de la relation en nommant tout ce qui semble s’y promener à la périphérie, ou rompons-nous les liens ?

L’Abricot franco est la chair des mots qui enveloppe le noyau d’une relation.

Nous avons souvent peur de paraitre ridicule ou désuet si nous cherchons à clarifier les choses et à les nommer. On entend souvent “mais bien sûr c’est évident”. On a peur de ne pas être approuvé, aimé, reconnu. Alors on se camoufle de silence en s’imaginant qu’il passera incognito. Mais les mots ne sont que la manifestation d’une relation non verbale. Que les choses soient nommées ou pas, il existe des faits réels, des liens énergétiques, qui tôt ou tard se manifesteront dans la réalité.

Si vous empêchez l’Abricot franco de vous guider dans le choix de vos mots, ceux-ci vous seront arrachés de la bouche, tôt ou tard. Bon gré mal gré. Car lorsque deux personnes sont sur la même longueur d’onde, elles perçoivent ce qui se passe en l’autre. Au bout d’un moment, les parasites finissent par envahir les liens. Le fruit pourrit. Le noyau perd de sa vitalité. Et la connexion magique avec votre partenaire disparait.

Souvent l’on se retient d’exprimer ce qui semble inutile, mais cela s’avère être de l’indispensable à prononcer et à nommer. Les mots reliés à votre expérience sont toujours utile.

La particularité de l’Abricot franco est que lorsque vous choisissez cette couleur pour vous accompagner dans un franc-parler, elle vous porte de sa douceur , de sa créativité et de sa joie. La parole se fait entière et vraie. Elle ne peut donc qu’être sur la bonne voie.

Alors, prêts pour vous laisser guider par l’Abricot franco ?

Qu’allez-vous dire à qui, comment et à quelle date précisément ? Car bien sûr l’intention ne suffit pas. Il faut mordre dans le fruit pour en extraire le meilleur jus, c’est-à-dire les mots les plus savoureux. Et semer la graine pour amplifier les liens dans l’abondance.

Au service d’un monde plus coloré,

Youmna

Abricot franco et sa symbolique

« L’abricot/orange représente la couleur de l’ardeur extrême ainsi que le reflet le plus doux du soleil couchant. Raison pour laquelle elle se révèle agréable dans le décor ou sous forme de vêtements» Goethe, Traité des couleurs.

Variations sur l’abricot
Je ne sais pas vous, mais moi j’adore les abricots secs. Surtout quand ils sont moelleux. J’aime les manger en même temps que des amandes ou dans un tajine au poulet. Miam miam !
Coupez un abricot en 2 et placez-y une amande puis refermez. Et savourez ! Ça fait du moelleux associé à du croquant, en plus vous faites ainsi le plein de la couleur Abricot franco qui dynamise aussi la créativité et le jeu.

Abricot franco et vêtement

La couleur Abricot franco est pour les personnes de carnation dorée.

La couleur Abricot franco est pour les personnes de carnation dorée.

Lorsque vous regardez la couleur Abricot francoque se passe-t-il dans votre corps ? Quelle expérience avez-vous avec cette couleur ? Est-elle liée à une expérience culinaire ? Visuelle ? Kinesthésique ? Olfactive ? Que représente-t-elle pour vous ? Que vous procure-t-elle lorsque vous la regardez ? Dites-le moi afin d’enrichir la prochaine étape sur laquelle je travaille : La couleur collaborative. Il s’agit d’un champs d’expression ouvert autour d’une couleur. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour laisser votre expérience de l’Abricot franco Participez à la couleur collaborative en cliquant ici.