Aussi superficiel que cela puisse paraître, le vêtement m’a permis de faire le tri sur les étagères de mes besoins et de mes relations.

Il y a quelques années, en découvrant mon profil de vêtement et en effectuant un tri drastique dans mon dressing, ma vie a changé.

En prenant conscience de ce qui m’allait, de ce dont j’avais besoin et de tout ce qui prenait de la place dans mes armoires et qui n’était pas moi, je me suis émancipée d’un poids inutile qui m’empêchait d’être moi.

Marie Kondo, dans son livre « La magie du rangement » le confirme. Mettre de l’ordre dans son intérieur, aide à fluidifier son quotidien et à changer de vie.

Encore faut-il savoir quoi jeter et quoi garder. Et surtout COMMENT ranger ces vêtements et accessoires qui vous procurent de la joie, et d’en prendre soin sur la durée.

Pour vous faciliter ce processus, je vous ai sélectionné les meilleurs conseils de Marie Kondo pour apprendre comment trier, puis ranger votre garde-robe.

Et ainsi apporter un souffle régénérateur à vos vêtements et accessoires afin de vous sentir bien dans votre peau et dans votre tête, à chaque instant.

Conseil n°1 : Le rangement, prétexte d’un rite de passage vers une nouvelle vie

Selon Marie Kondo ranger est amusant ! Cet acte vous permet de faire le point sur votre moi et d’évaluer votre sentiment envers chaque objet. De remercier certains vêtements, paires de chaussures, de les laisser partir en leur exprimant votre gratitude. Cette étape importante devient un formidable prétexte pour ritualiser votre passage vers une nouvelle vie. Car mettre de l’ordre dans votre garde-robe, c’est y voir plus clair et mettre de l’ordre dans votre esprit. Cela a un impact direct sur la qualité de votre vie.

A vos sacs poubelles, pour faire de la place exclusivement à la joie !

Crédit image : Home and garden

Conseil n°2 : Triez par catégories et rassemblez tout au même endroit

Assurez-vous de ne laisser trainer aucun vêtement ailleurs qu’à l’endroit du tri : dans la penderie, dans vos tiroirs, sur une chaise, dans le salon, dans le lave-linge ou au repassage. Rassemblez TOUT, absolument tout au même endroit.

Posez-vous la question : « Suis-je certain(e) qu’il ne reste plus aucun vêtement dans la maison ? »

Maintenant classez les vêtements par catégories :

  • Hauts (chemisiers, pulls, t-shirt, gilets…)
  • Bas (pantalons, jupes…)
  • Vêtements qui se suspendent (manteaux, vestes, tailleurs…)
  • Chaussettes
  • Sous-vêtements
  • Sac à main
  • Accessoires (écharpes, foulards, ceintures, chapeaux)
  • Vêtements pour des occasions précises (maillots de bain, uniformes…)
  • Chaussures

Suivez chaque consigne pas à pas, vous serez surpris de voir à quel point cela fonctionne. Vous pourrez vous sentir submergé de tant d’efforts, mais croyez-moi cela vaut le coup pour l’avoir testé ! Mon énergie a décuplé au fur et à mesure que je me débarrassais de ce que je n’utilisais plus. Ma joie est beaucoup plus tangible à la vue unique des vêtements, accessoires et chaussures qui me vont, que j’aime et que je porte vraiment.

Crédit image : Bridoz

Conseil n°3 : Vérifiez que chaque vêtement vous mette en joie

Il est préférable de démarrer par les vêtements hors saison. Car vous aurez ainsi plus de recul à juger s’il faut les garder ou pas. Posez-vous la question « Est-ce que je souhaiterai porter immédiatement ce vêtement si la température changeait ? », « Est-ce que je veux le revoir ? » Si la réponse est « pas nécessairement », jetez-le.

Ne craignez pas de ne plus avoir aucun vêtement à mettre. Car tant que vous aurez choisi de garder certains vêtements qui vous procurent de la joie, vous aurez suffisamment d’habits à porter.

Effectuez donc une sélection de vêtements que vous aimez porter. Et passez maintenant au tri des vêtements et accessoires de saison.

Il est très important de tenir chaque vêtements et objet entre vos mains et de prendre le temps de sentir dans votre corps s’il vous procure de la joie.

Si la réponse est non ou bof, jetez-le.

Crédit image : mrsstilletto

Conseil n°4 : Evitez le piège de déclasser vos affaires en vêtements d’intérieur

Un des tabous du tri, est de garder certains vêtements pour les porter en intérieur, quand vous êtes chez vous.

Je vous imagine déjà avoir mal au cœur de jeter des choses de bonne qualité ou non encore usées. Vous pouvez penser que c’est du gaspillage, surtout si vous vous souvenez du prix auquel vous l’avez acheté.

J’imagine déjà la pile des vêtements à porter chez soi augmenter : les robes démodées, les chemisiers et t-shirts déformés, les pantalons qui ne vous avantagent pas.

Et pourtant 9 fois sur 10, vous n’allez pas les porter ! Parce que vous ne les aimez pas et qu’ils ne vous mettent pas en joie.

Même chez chez vous, choisissez des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien. Avec une jolie coupe et une matière agréable.

Rappelez-vous : tout ce qui touche votre peau doit vous procurer de la joie et du bien-être. C’est uniquement ces vêtements qu’il faut garder. Ces moments de détente chez vous sont fondateurs de votre vie. Il est primordial de vous chouchouter à l’intérieur pour vous sentir confiant(e) à l’extérieur.

Le véritable gaspillage n’est pas de jeter des vêtements encore en bon état, mais de porter des habits que vous n’aimez pas et qui absorbent votre énergie de joie.

C’est pareil pour les pyjamas, choisissez une tenue féminine mesdames, qui vous mette dans l’écrin que vous méritez pour bien dormir.

Ce que vous portez chez vous impacte l’image de soi.

Crédit image : Astuces de filles

Conseil n°5 : Pliez les habits pour résoudre les problèmes de place

Maintenant que vous avez éliminé tous ce qui doit partir, il vous reste peut-être le tiers ou le quart de vos affaires. Peut-être moins. Le moment est donc venu de les ranger dans vos espaces dédiés à cet effet.

Il existe deux méthodes de rangement pour les vêtements :

  • les mettre sur cintres, puis les suspendre sur un portant
  • les plier puis les rangers dans un tiroir

Il est vrai que suspendre vos vêtements sur cintres, est plus rapide, moins fastidieux et empêche les vêtements de se froisser. Mais cette méthode prend beaucoup trop de place. Et il est vivement conseillé de plier tous les vêtements qui s’y prêtent. Car là où vous pourrez loger 10 vêtement dans votre penderie, vous pourrez en ranger entre 20 à 40 pièces avec la méthode de pliage Konmari.

En pliant correctement vos habits, vous résoudrez tous les problèmes d’espaces qui vous contrarient.

Faites donc le tri entre les vêtements qu’il faut absolument suspendre et tout le reste qui peut être plié.

Crédit image : mumsday

Conseil n°6 : La main qui soigne ou « te-ate » en japonais

Les bénéfices de cette méthode de pliage est que vous pourrez manipuler le vêtement et prendre le temps de le toucher pour l’imprégner de votre énergie.

Ce terme « Te-ate » qui veut dire la main qui soigne en japonais, montre que bien avant la naissance de la médecine moderne, les gens pensaient que rien le fait d’apposer une main sur une blessure favorisait la guérison.

Nous connaissons tous l’expérience d’être touché par un parent ou un proche. Dès que des mains se posent sur notre front, ou en massage sur le dos et le reste du corps, cela nous apaise le corps et l’esprit tout en apportant détente dans nos muscles et notre respiration.

C’est pareil pour vos vêtements ! Lorsque vous prenez un habit entre vos mains pour le plier vous lui transmettez une énergie positive.

Pour bien les plier, il faut bien les tendre en éliminant les plis, ce qui renforce la matière et leur dynamisme.

Vous remarquerez très vite la différence entre l’énergie et l’élasticité des pièces bien pliées et celles fourrées n’importe comment en boule dans l’armoire.

« Plier un vêtement est un acte qui va bien au-delà de le rendre plus compact et de l’entreposer. C’est en prendre soin, exprimer votre amour pour lui et apprécier sa place dans votre vie. Lorsque nous plions un vêtement, nous devons donc y mettre tout notre cœur et le remercier de protéger notre corps. »

Source image : mpenaud (Marie Kondo)

Conseil n°7 : Comment plier

Nous sommes nombreux à faire notre lessive, et à nous servir directement dans le tas lavé de vêtements à porter directement. Pourquoi s’embêter à les ranger alors que vous savez que vous allez vous en servir très vite ?

Plier peut vous sembler rébarbaratif. Mais avec la méthode Konmari vous verrez que c’est très amusant. Une fois que vous l’aurez appris, vous pourrez la pratiquer à vie et cela ira de plus en plus vite. Ancrez cette habitude dès à présent, vos vêtements vous le rendront au centuple.

Premièrement visualisez l’intérieur de votre tiroir une fois le rangement effectué. A quoi ressemblera ce tiroir bien rangé ? Vous devez pouvoir visualiser chaque élément, comme les tranches des livres sur une étagère.

« La clé est de ranger les choses debout plutôt qu’à plat. »

Hors de questions d’empiler les affaires et d’en reléguer tout en bas de la pile aux oubliettes. Sans compter qu’avec le temps ces vêtements en bas de la pile s’abimeront.

Contrairement à ce que l’on peut penser, ce n’est pas le nombre de plis qui froisse les vêtements mais la pression qu’ils reçoivent d’être empilés les uns sur les autres.

Pour les disposer sur la tranche, il faut les plier de manière plus compacte.

« Le but est de plier chaque vêtement afin d’obtenir un rectangle. Commencez par replier vers le centre chaque côté du vêtement, dans le sens de la longueur, puis rentrez les manches afin d’obtenir une forme rectangulaire. La manière de plier les manches importe peu. Ensuite, prenez une extrémité du rectangle et repliez-la vers l’autre extrémité. Puis pliez de nouveau en deux ou en trois. Le nombre de plis doit être adapté de façon à ce qu’une fois plié et placé debout sur la tranche, le vêtement ait une forme adaptée au tiroir. Chaque vêtement a son point central idéal. A vous de tâtonner jusqu’à trouver la bonne méthode. Quel satisfaction de trouver un point central idéal. C’est comme une révélation soudaine. Moment particulier au cours duquel votre esprit et le vêtement entrent en connexion. »

Source image : Je suis débordée

Conseil n°8 : Comment disposer les vêtements

Imaginez ce que ce serait d’ouvrir votre penderie et de voir en un coup d’œil tous les vêtements que vous aimez et qui vous vont à portée de main et suffisamment aérés.

On retrouve bien souvent des penderies pleines à craquer. Jusqu’à faire tomber une bonne partie des vêtements suspendus pour en extraire un seul.

Cela est dû au fait qu’il y a trop de vêtement inutiles mais aussi au fait de suspendre les habits au lieu de les plier.

C’est pour cela qu’il est important de ne suspendre que les vêtements bien taillés qui ne supportent pas le pliage ou les habits trop mous pour être pliés.

Ensuite suspendez les vêtements côte à côté par catégories, c’est la base : une section jupes, une section vestes, une section manteaux, une section tailleurs etc…

En les classant par catégories, vous permettez à vos vêtements de sentir mieux à leur place et en sécurité. Exactement comme avec des humains J.

Le secret de Marie Kondo est de suspendre les vêtements de telle sorte que leur longueur forme une flèche qui monte vers la droite. Car dans ce sens là, la ligne donne une sensation de légèreté et cela procure plus d’enthousiasme.

Disposez les pièces lourdes et foncées à gauche et faites en sorte que ça aille progressivement vers des pièces plus légères et plus claires. Donc d’abord les manteaux, puis les robes, vestes, pantalons et chemisiers.

Mains n’oubliez pas qu’il faut d’abord avoir éliminé tout le superflu.

Source image : One’s king lane

Conseil n°9 : Comment entreposer les chaussettes

Une erreur que font bon nombre de personnes est de rouler les chaussettes et les collants en boule. Très grosse erreur. Cela les maltraite et les empêche de respirer tout en abîmant leur élasticité.

Car lorsque nos chaussettes sont dans le tiroir, c’est le moment pour elles de se reposer. Cette position en boule ne les aide pas vraiment à se détendre après toutes ces heures de marche que nous leur avons infligé entre friction et pression pour protéger nos pieds.

Pour les collants : déposez les pieds l’un sur l’autre, puis pliez)les en deux dans le sens de la longueur. Pliez-les ensuite en trois de telle sorte que les pieds soient à l’intérieur et que l’élastique du haut dépasse un peu. Idem pour les bas. L’idée est qu’une fois vos collants et bas pliés, ils ressemblent à des rouleaux de maki.

Disposez-les ensuite debout, de telle sorte que les plis en accordéons soient visibles.

Pour les chaussettes, placez-les l’une sur l’autre et suivez le principe de pliage des vêtements. Pour les socquettes courtes, pliez-les en deux. Pour les chaussettes au-dessus de la cheville en trois et plus longues en quatre. Il faut avoir au final un rectangle et les disposer sur la tranche les unes contre les autres, pas trop serrées. Juste ce qu’il faut pour qu’elles tiennent debout à l’intérieur de votre boite placée dans le tiroir.

Source image : horizon-fengshui

Conseil n°10 : Comment gérer les vêtements de saisons

Il est conseillé de garder à portée de main et de la vue tous vos vêtements, qu’ils soient de saison ou pas.

Car aujourd’hui avec la climatisation l’été et le chauffage en hiver, en intérieur, on se retrouve souvent à porter les même vêtements quelle que soit la saison.

Si vous êtes contraints par l’espace, rangez certains vêtements que vous ne porterez pas du tout dans des tiroirs. Evitez les boites en plastiques ou les méthodes qui empêcheront vos vêtements de respirer. C’est important qu’ils n’étouffent pas dans le fond de l’armoire ou d’une étagère. Parlez-leur, dites leur que vous avez hâte de les retrouver. Ils conserveront plus facilement leur dynamisme.

D’après le livre « La magie du rangement » de Marie Kondo

Crédit image : lilietlescarabeeroz

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Avez-vous déjà appliqué cette méthode ? Qu’en avez-vous retiré ? Dites-le moi en commentaire. J’ai hâte de vous lire !

Et surtout partagez cet article pour le bien de tous. Merci.

15 réponses
  1. Françoise
    Françoise dit :

    Bonjour,
    Merci pour c’est conseils que je vais essaye de mettre en pratique.
    Car honnêtement cela me parait très intéressent.
    Vivez une belle journée
    Bien cordialement
    Françoise

    Répondre
  2. Déhu Patricia
    Déhu Patricia dit :

    Bonjour,
    j’aime beaucoup votre méthode que je vais faire en sorte d’appliquer, mon problème est que l’on a qu’une penderie pour mon mari et moi et il est difficile de la ranger. Après, tout est sur des étagères sauf les sous-vêtements qui sont dans des tiroirs. Je vous remercie pour ces conseils. Il faudrait que vous veniez chez moi, c’est, en fait, un peu le fouillis mais j’y crois, j’y arriverai. encore merci. Patricia

    Répondre
  3. Françoise Barkhausen
    Françoise Barkhausen dit :

    Bonjour Youmna,
    Ça fait un an et demi que j’ai lu ce livre, et un an que j’ai fait une Parenthèse Enchantée avec toi…
    Et, ma foi, les deux approches combinées donnent des résultats très intéressants!
    Depuis un mois, tous mes vêtements occupent deux tiroirs de dessous de lit, un demi coffre et une demie petite penderie : toutes saisons confondues, affaires de sport, manteaux et tenues habillées comprises, idem pour les affaires de nuit et tout ce qui est lingerie.
    Quel luxe de pouvoir tout saisir d’un coup d’oeil et choisir vite fait bien fait!
    Belle fin de semaine à toi et à tous ceux qui te lisent!

    Répondre
    • youmna
      youmna dit :

      Oui c’est très puissant de combiner les deux :-) Je me réjouis de savoir que tu as réussis à te relier à l’essentiel Françoise. Magnifique fin de semaine à toi !

      Répondre
  4. Vergne
    Vergne dit :

    Bonjour Youmna,
    un grand merci Youmna pour tous ces bons conseils , il faut vraiment que je fasse le tri mais à chaque fois que je prend un vêtement je le met devant moi et je me dit qu’il est encore bien et hop il repart dans l’armoire qui va bientôt de bordée.
    Comment rebondir de façon positive et énergique ?
    Merci , bien cordialement , à très vite .
    Michelle.

    Répondre
    • youmna
      youmna dit :

      Bonjour ! Merci pour ta question. Demande-toi si ce vêtement te procure réellement de la joie ou pas. Si oui garde-le, sinon jette-le. Car c’est le mental qui te fait le garder. Et cela ne dégage pas une super énergie dans ta garde-robe de garder des vêtements qui ne te procurent pas de la joie. Est-ce que cela t’aide ?

      Répondre
  5. GAZEAU
    GAZEAU dit :

    Bonjour à toutes!
    Merci beaucoup Youmna, j’aime ton énergie!
    Je suis fan de Marie Kondo, j’habite à Nantes et je suis convaincue du bien fondé d’une telle action. J’aimerai proposer un service de ce type aux femmes pour un rite de passage vers une nouvelle Vie!!!!
    Merveilleuse journée à toutes!
    Hélène

    Répondre
  6. Frédérique
    Frédérique dit :

    J’ai toujours le même plaisir à découvrir vos articles. je voudrais partager avec vous mon expérience de ce type de rangement.
    Depuis plusieurs mois et suite à la lecture de ses livres, j’applique la méthode de Marie. Ma garde robe est fluide et sans pièce inutilisée. J’ai été impressionnée par la quantité de vêtements dont je me suis débarrassée. Pourtant je ne suis pas adepte du shopping ! Ce que je trouve magique dans cette méthode c’est la capacité à faire des choix qui se développe en retour : Maintenant quand j’envisage d’acheter quelque chose de nouveau (vêtement ou autre), je pense “Puis-je lui attribuer une place bien précise dans mon chez moi ? Quel autre vêtement (où objet) vais-je éliminer pour cela ? Bien souvent je prends conscience que cet achat n’est pas nécessaire et je passe mon chemin. Et bien souvent c’est un sentiment agréable qui se fait ressentir alors qu’avant cela aurait été de la frustration. La garde robe est ce qu’il y a de plus facile pour commencer un désencombrement. Cependant rien n’arrive par hasard dans notre vie, et si cet article ou le livre de Marie percute, c’est qu’un chemin est déjà en train de se faire. Et ce chemin du désencombrement concerne aussi la vie intérieure et permet de ce débarrasser de certains bagages encombrants (peurs et croyances). Donc si cet article vous parle, suivez les conseil de Youmna, lancez-vous. Il y a beaucoup à découvrir sur soi et sur notre regard sur le monde
    Belle journée et encore merci pour ce beau résumé. Amitié Frédérique

    Répondre
  7. Myriam
    Myriam dit :

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant pour quelqu’un comme moi un peu “bordélique” et qui en plus a peu d’espace pour ranger les vêtements. Au delà d’un gain de place, il raisonne vriament d’un point de vue vibratoire, notamment avec cette technique de pliage pour donner de l’énergie aux vêtements. C’est la 1ere fois que j’en entends parler et je trouve cela magique…
    Mon seul problème avant de me lancer dans ce tri salutaire est d’avoir assez de vêtements qui m’apporte de la joie. Car j’avoue avoir beaucoup de mal à trouver en magasin des vêtements dans ce que je crois être mon profil “automne/cercle/eau”. du coup , en attendant de trouver, je ne me sépare pas de ce que je peux encore porter. Il faut bien s’habiller en attendant… ;)
    L’espoir est que j’ai cru lire quelque part qu’il fallait parfois un peu de temps avant de trouver les vêtements “idéaux” ?? En tous cas, j’ai hâte de trouver des vêtemenst qui vibre avec qui je suis pour simplifier ma garde-robe et ma vie.

    Répondre
    • youmna
      youmna dit :

      Myriam, merci pour votre retour spontané ! Oui c’est magique d’apprendre à redonner de l’énergie à ses vêtements.
      Non il ne faut pas du temps pour trouver les vêtements idéaux, ça s’apprend à n’importe quel moment et c’est la métier que je pratique au quotidien. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’aide pour apprendre à reconnaître les habits qui vous vont.

      Répondre
  8. Linda
    Linda dit :

    Merci d’avoir partagé ces conseils avec moi, je suis dans le désencombrement depuis quelques mois, j’ai commencé par la cuisine et maintenant j’arrive aux armoires. J’ai beaucoup d’hésitations car je ne sais pas vraiment de quelle saison je suis et je crois que j’ai plein de couleurs différentes que je mets selon le besoin du moment. Mais je me réjouis de terminer ce cours avec toi pour savoir ce qui me met vraiment en valeur. Merci pour ce partage.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *