Relooking on the Move pour l’ouverture du C&A Madeleine

Et pourtant je n’aurais jamais pensé faire ce genre de mission un jour ! Rien que le mot “relooking” me fait hérisser l’âme ! Je vous dirais pourquoi dans un autre article.

Je reçois un coup de fil de Florence Haxel, la fondatrice de la tribu des créateurs* et de mes bonnescopines.com** il n’y a même pas une semaine : ” Youmna, tu fais quoi samedi ? Nous organisons l’ouverture du C&A Madeleine, je sais que ton travail est très profond et complet, mais est-ce que tu pourrais venir faire du conseil en image sur le pouce (tout ce que je déteste!), il me manque une personne ?” Comment résister à cette proposition inattendue et à la sympathie de Florence ? Toujours prête pour l’aventure et surtout à collaborer avec des personnes que j’apprécie, je lance un “OUI” sans savoir où cela me mènera !

L’expérience

Le principe : les clients choisissent leurs vêtements et viennent en cabine de relooking. La conseillère (nous étions 3) les leur customise avec accessoires ou leur propose une tenue qui leur conviendrait mieux, puis passage maquillage et coiffure, puis shooting photo. En… 15 mn top chrono (pas évident de bousculer le monsieur qui prenait tout son temps pour défaire les boutons de sa chemise un à un, hihi).

Je courais dans tous les sens dans le magasin, mûe par ce désir d’habiller la personne en face de moi par les éléments que je lisais d’elle (carnation, mouvement, structures), connectée à la fois à mon expérience, mes connaissances et mon instinct. Le cahier des charges étant en premier lieu, de faire passer un 1/4 d’heure de prise en charge coocooning agréable sans obligation de résultat.

Je me sentais comme une petite souris de laboratoire qui à la fois faisait l’expérience et l’observait de l’extérieur en prenant plein de notes dans ma tête. Et oui! J’ai pris plein de notes et je m’empresse de vous les partager dans les grandes lignes avant d’oublier.

En réalité j’ai adoré faire cette expérience car elle m’a permis d’être en immersion dans cet événement et de voir très précisément ce que j’aurais fait si c’était moi qui l’organisait. Ça a créé en moi le désir de former les organisateurs et concepteurs qui imaginent ce genre d’événements pour les sensibiliser à ces points, qui tripleraient leur ventes, à mon avis:

– Comme c’est gratuit : en profiter pour enrichir les clients de ces informations : le noir ne va pas à tout le monde et ne fait pas mincir. Les basiques, sont les basiques de qui? Chaque profil a ses propres basiques! C’est vous qui devez apparaître et non le vêtement, etc…

– Informer les clients qu’ils ont une carnation de peau qui est mise en valeur par certaines couleurs, sans forcément rentrer dans le détail.

– Créer un axe de communication autour du vêtement qui vous permettrait de réussir dans la vie et de révéler votre essence, plutôt que sur un mode fashion victim.

– Pour le shooting : créer un fond de couleur adapté pour les carnations dorés et les argentés. Ce fond bleu écrase complètement les modèles. Et si le but est de vendre, le vêtement apparaitra plus beau sur une personne habillée dans son profil : c’est la personne qui valorise le vêtement et pas le contraire! Il est temps d’inverser la donne.

– Habiller le personnel, chacun dans sa couleur, ce qui valoriserait la marque et le respect qu’elle porte à ses employés. Le vêtement n’est pas un bout de tissu mais un supplément d’âme.

– Transmettre une intention aux personnes qui se font habillées : par exemple leur glisser des petites phrases comme “c’est un petit moment rien que pour vous”, “savez-vous que vous êtes unique?”, “ce vêtement vous va parce que c’est vous, réellement; il n’irait pas à quelqu’un d’autre!”, “voyez-vous la lumière se dégager de vous avec cette couleur?, oui? ça permet à votre énergie de circuler et donc de vous donner envie de réaliser plus de choses” etc… (check, je l’ai déjà fait !)

– Créer un petit livret offert au client qui reprendrait quelques notions clés essentielles pour bien s’habiller. Ceux qui sont intéressées pour aller plus loin, font la démarche de suivre le processus Métamorphose®.

Certes, le but de C&A est de vendre; et si donner du sens à ce qu’on vend permettrait de vendre plus ? Moi je vote pour et je suis la petite goutte d’eau qui contribue à l’océan des grands changements :-) . Et vous, qu’en pensez-vous ?

Un apriori qui tombe

J’aurais pu dire non, à cette proposition de relooker les personnes en 15mn, pour rester à cheval sur les principes de ma pratique. Mais j’ai préféré chevaucher mon cheval pour foncer dans l’inconnu et bousculer mon imaginaire. Au final ça m’a permis d’apprendre plein de choses que je n’aurais jamais imaginé et ça a fait naitre en moi le désir de former des équipes qui bossent dans la com, l’événementiel, et la mode ! Rien que pour ça c’est une expérience réussie pour moi. Se rajoute à cela la petite étincelle remarquée chez certains des clients que j’ai habillé. Et qui sont repartis à la caisse avec les vêtements que je leur ai choisi. Rien que ça ;-)

J’ai aussi découvert plusieurs profils de personnes :

– Celles qui sont ouvertes à la nouveauté et qui sont curieuses de mes propositions et y adhéraient
– Celles qui sont ouvertes à mes propositions mais qui préférent rester sur leurs choix
– Celles qui ne veulent pas essayer ce que je leur propose et qui ont fait leur look sans se laisser altérer.
– Celles qui ont aimé mes propositions mais se souciaient du regard de leur entourage.
Ça m’en disait long sur là où en était la personne dans sa vie, surtout en observant les vêtements qu’elle avait choisi, je pourrais écrire une thèse là-dessus tellement je captais des informations.

Cette journée improbable m’a permis de travailler aussi avec une équipe dynamique et joyeuse, c’était dur de quitter tout le monde le soir, malgré la fatigue, une belle synergie d’équipe y est née et j’ai découvert de belles personnes à travers le travail.

Le soir je rêve dans mon bain, le corps tout endolori de fatigue, à une ville où l’on voit des personnes habillées en couleurs, des magasins qui vendent des vêtements adaptés et qui conseillent leurs clients selon la Métamorphose® (qui ne sont autres que les règles fondamentales de la nature, de notre nature profonde). Je rêve aussi à ces personnes croisées pour quelques minutes le temps d’un conseil, auxquelles j’ai transmis dans l’invisible ce petit truc en plus qu’elles ne peuvent pas encore nommer mais qui les a fait vibrer.

Sur ce, je me couche car dimanche au petit matin j’enchaine avec un stage Rayonnements, que j’anime enrichie de cette expérience. Hum week-end chargé de couleurs, d’inspiration et de beauté !

A suivre…

Youmna