Qu‘est-ce qu’un TEDx ?

18 minutes pour changer le monde

Lancée en 1984 à propos de la technologie et réservée à cette époque à quelques personnes triées sur le volet, la conférence TED s’est depuis ouverte à tous les domaines, tous les publics.

Le principe fondateur est que plusieurs intervenants présentent tour à tour leur idées, leur vision, chacun en très peu de temps et de manière nouvelle. Ce sont leur « 18 minutes pour changer le monde ».

Cela implique de la recherche, de la créativité, de se questionner différemment, de faire des tentatives, bref d’être à la recherche de nouvelles voies.

TED est une organisation à but non-lucratif et a-politique.

Les idées méritent d’être partagées

Cette ouverture s’est accélérée prodigieusement avec internet par le site TED.com qui offre un accès libre et gratuit des vidéos de la plupart des interventions. Les internautes se sont emparés de ceci, se sont passionnés pour ces sujets et ce traitement, et à ce jour les vidéos ont été vues plus d’un demi-milliard de fois.

Les idées se propagent, presque toute seules maintenant.

TEDx ou une eXtension locale de TED

TEDx est l’une des dernières initiatives de TED. L’idée ? La possibilité offerte à des équipes bénévoles sélectionnées d’organiser des conférences locales sous les couleurs de TED. En bientôt trois ans, plus de 3000 événements TEDx ont eut lieu, dans 107 pays, en 47 langues.

Source : http://tedxvaugirardroad.com/le-phenomene-ted/

10 choses que ça a changé en moi de faire un TEDx

Bien évidemment, si je suis montée sur une scène nationale pour donner un TEDx Talk, c’est pour transmettre une expérience qui vise à éveiller les consciences et à faire bouger le monde. Mais dans cet article, je ne vous parle pas du contenu que j’ai transmis. Vous pouvez voir la vidéo sur youtube. Je vais vous raconter ici, les coulisses. C’est-à-dire ce que j’ai vécu à l’intérieur de moi. L’envers du décor. Car derrière 12mn d’intervention, il y a eu 2 mois de préparation intense et un profond retournement en moi. Une renaissance en somme.

1. Mon besoin de reconnaissance est profondément nourri

Je ne sais pas vous, mais de mon côté, j’ai toujours ressenti un énorme besoin de reconnaissance à assouvir. J’ai beaucoup attiré l’attention sur moi, enfant puis adolescente, puis adulte. Cela s’est beaucoup exprimé par le besoin de séduire. Et comme je le faisais bien et que c’était mon principal moyen de rentrer en contact, cela créait beaucoup de confusion dans mes relations sentimentales. Jusqu’au jour où j’ai entamé une thérapie qui m’a aidée à muscler mon discernement et à repérer ce fonctionnement qui induisait en erreur mes partenaires : je cherchais de l’attention et l’autre pensait que j’étais amoureuse. J’avais besoin d’attention et je pensais que j’étais amoureuse.

Et puis un jour, j’ai lâché ! J’ai reconnu ce besoin de reconnaissance en moi. J’ai appris à vivre avec ce vide sans fond. Sans même chercher à le remplir. Ce vide je l’ai apprivoisé et j’ai commencé à vivre avec lui. Avec tendresse. J’ai commencé à l’aimer, à en avoir moins peur. A reconnaître certaines de mes actions motivées par lui. Jusqu’au jour où je suis invitée pour ce fameux TEDx à Toulouse en juin dernier. Quelle ne fut pas ma surprise de réaliser qu’à la place du vide se construisait du sol tout au fond de mes tripes. Un sol qui a sûrement toujours été là. L’expérience l’a juste révélé. Ce que je veux dire par ce sol qui se construit en moi c’est le fait de ressentir mes contours de manière plus définie, de me sentir exister avec évidence.

Être invitée pour donner un TEDx Talk a profondément nourri mon besoin de reconnaissance, au moment où je ne la cherchais plus ! J’avais fait le deuil de ce besoin de reconnaissance. Il est arrivé par un biais tout à fait inattendu. La reconnaissance professionnelle m’a prise par surprise, comme une brise légère qui m’a caressé le visage.

2. Je délègue maintenant mon imagination à la vie

Cette expérience m’a prouvé une fois de plus Ô combien la vie a plus d’imagination que nous ! Au début de cette année je confiais à ma collègue Marjorie Llombart, avec qui j’ai l’habitude de faire des sortes de “mise au point professionnelle”, que je souhaitais faire entendre ma voix et ma parole à un plus grand nombre à travers des conférences live. Nous avons listé ensemble les éventuelles opportunités que je pouvais avoir autour de moi. Nous n’avions pas évoqué l’option du TED, car ce n’est pas quelque chose que l’on décide de faire, on vient vous chercher ! Mais en parallèle de cela, j’avais mis “faire un tedx” sur mon tableau de vision en 2016. Je pensais que ça se réaliserait un jour… dans 5 ou 10 ans ! Que c’est bon lorsque notre désir profond rencontre la réalité, sans s’y attendre. Cette surprise m’a démontré à quel point c’est bon de faire confiance à la vie et d’ouvrir la porte à plus grand que son rêve. Si on m’avais dit que quelques mois plus tard, je serai au Théâtre National de Toulouse devant 700 personnes pour faire entendre ma parole, je n’aurai jamais cru :-). Sur cette photo je suis avec tous les speakers.

3. J’ai pris conscience de mon exploit : réussir à être moi

Au moment où l’on m’a informée de ma participation à l’édition 2017 de TEDx Toulouse, même si j’ai été surprise, cela me semblait une évidence. Mais à J-1 lorsque j’ai vu défiler les talks des autres speakers durant les répétitions, je me suis sentie troublée et déstabilisée. Pourquoi moi ? Qu’avais-je accompli comme exploit ?

J’ai entendu le talk d’Orlando Duque, plongeur de haut vol colombien, premier champion du monde FINA de la discipline et titulaire de 11 titres mondiaux. Vainqueur et détenteur de plusieurs podiums au RedBull Cliff Diving, il a également sauté du haut des chutes Victoria.

Mais aussi celui de Charles Rozoy, nageur français, champion paralympique à Londres en 2012 et auteur du livre Comment j’ai réussi à nager le papillon avec un seul bras sans tourner en rond.

Et celui de Marine de Nicola qui par défi, se lance dans l’apprentissage du mandarin et sa victoire à un concours de chant l’envoie en Chine, où, après sa sélection pour la finale de The Voice, elle débute une carrière à succès. De retour en France, elle doit faire face au cancer et s’en sort en écrivant un livre “Le baiser de l’ouragan” sorti quelques jours avant son TEDx, un réalisateur la contacte pour en faire un film.

Mais moi ? Qu’est-ce que j’ai accompli comme exploit pour mériter ces 12 mn devant 700 personnes qui ont payé leur place pour être inspirés ? Qu’y a-t -il de si inspirant et de si spectaculaire dans ma guérison par le vêtement ? Ces questions m’ont fait plongé dans mes profondeurs, ça a travaillé toute la nuit. Et le matin, quelques heures avant de monter sur scène, la réponse a émergé : mon exploit est d’avoir réussi à m’appuyer sur les épreuves de ma vie pour être moi et faire le deuil du reste. Faire le deuil de tout ce que je ne suis pas. Car guérir de la guerre (en soi) c’est guérir d’un mal qui ne se voit pas. Le vêtement est un prétexte pour raconter cela. Je savais alors pourquoi je venais à la rencontre du public. Je suis là pour transmettre aux gens que le plus grand exploit dans la vie, c’est de réussir à être soi, quelles que soient les circonstances et les conditions, faire la paix avec soi et retrouver son unité.

Comme l’a dit Orlando Duque (dans la photo) : “peut-être que votre saut à vous, pour faire face à la peur, c’est aussi de monter sur scène faire un TEDx.”

4. Rien ne sert de courir, il faut partir à point

J’ai toujours été une adepte du travail de dernière minute. Dans cette photo je suis avec Isabelle Calkins le jour J, la coach officielle des speakers de TEDx Toulouse. Elle est spécialisée dans la prise de parole en public et fait un travail de fond sur l’estime de soi. Je peux dire qu’il y a un avant et un après le travail avec elle. J’ai rencontré Isabelle un an plus tôt, à l’événement “les leadeuses du web” à Paris. Nous donnions chacune nos conférences, elle sur la prise de parole en public et moi sur l’image de marque. Avec elle, ça a été un coup de foudre humain, professionnel et amical. Durant plusieurs mois, elle me répétait qu’elle croyait beaucoup en moi. Je ne pensais pas qu’elle irait jusqu’à me proposer au comité de TEDx Toulouse pour l’édition 2017.

Ce fut une joie intense d’apprendre par elle que j’étais choisie et une joie encore plus profonde d’en conclure que j’allais travailler avec elle pour préparer le TED talk. Pour une fois, je voulais me mettre au travail tout de suite !

Isabelle a su m’encadrer avec une bienveillance et un professionnalisme très puissants. C’est rare de trouver les deux réunis en une même personne.

Elle m’a encouragé à TOUT écrire de mon parcours. Je me suis retrouvée à rédiger un semblant d’autobiographie qui durait 1h ! En un tour trois mouvements, elle a extrait les 5 phrases représentatives de mon parcours et j’ai fini par raconter ma vie en 90 sec, waouw ! C’était tellement puissant que des personnes du public sont venues vérifier si je me sentais bien après le talk, tellement c’était intense. 38 ans résumées en 90 sec. Car le travail consiste à faire passer ces 38 ans d’expérience par ma présence plutôt que par les mots.

Nous avons beaucoup travaillé aussi sur l’endroit en moi d’où sortaient les mots : “ne cherche pas les mots, cherche l’expérience”.

Une fois que tout était bien écrit, il fallait tout oublier et improviser… Eh bein j’ai survécu à l’expérience et je m’en suis bien sortie.

Ce processus a été possible parce que nous avions pris suffisamment de temps pour construire, puis déconstruire et construire à nouveau à partir d’une matière plus organique. Le temps a permis la maturation du processus.

5. Ma confiance en moi-même et en l’autre est renforcée

Il va sans dire que j’ai beaucoup plus confiance en moi depuis cette expérience, pour plusieurs raisons :

  1. C’est quand même une sacrée épreuve (ou épreuve sacrée !) de parler en public et encore plus de faire un tedx qui va rester sur youtube pour un long moment.
  2. Mon estime de moi et de mon travail a augmenté
  3. L’alliance avec ma coach m’a prouvé que je pouvais vraiment faire confiance à une personne extérieure à moi
  4. J’ai partagé la scène avec des super héros, c’est que j’en suis un petit peu aussi :-)
  5. J’ai goûté à un résultat fulgurant de mes petits pas qui ne payaient pas de mine, cela m’encourage à continuer les petits pas qui ne donnent pas toujours le sentiment d’avancer.

6. Être intime en public a changé le rapport à mon intimité

Louis Jouvet disait “Être un grand acteur, c’est être intime en public”. Mais il ne suffit pas de raconter sa vie pour être intime. Il faut transmettre la vibration et la vérité de l’expérience plutôt qu’un récit de sa vie. Ce jour-là, sur scène devant beaucoup de gens, je ne sais pas si j’ai réussi à être intime. Ce qui est certain c’est que je l’ai été beaucoup plus que ce je savais faire jusque là. Il y a eu quelques couches de l’oignon que je suis, qui sont restées en coulisse.

Et depuis je me sens beaucoup plus légère. Le TED talk a absorbé quelques scories que je trainais encore : tenter de me justifier de faire ce que je faisais ou de prouver que je suis compétente. “Ne te soucie pas du regard des gens, ils ont suffisamment de discernement pour savoir qui tu es” me répétait Isabelle Calkins.

Alors depuis, je vis avec quelques couches en moins, qui me permettent de rencontrer un peu plus profondément l’autre et avec plus de simplicité.

En préparant le TED talk je suis passée par plein d’états différents qui m’ont mis en contact avec l’essentiel en moi, avec mes origines.

Se relier à ses origines affranchi des blessures du passé, renforce le lien à l’intime, car cela fait moins peur de se rapprocher de soi, donc de l’autre.

7. Mon sentiment de gratitude est décuplé

Être invitée à TEDx Toulouse m’a donné des ailes, vous l’aurez compris. J’ai envie d’embrasser tout le monde dans la rue tellement la vie me semble belle. C’est comme si la vie me prouvait que je vivais réellement mes rêves et qu’ils sont devenus la réalité. Alors forcément ça décuple encore plus ma foi en mes rêves non encore ancrés dans la matière.

Je SAIS que tout ce que je ressens est VRAI, car la réalité est le prolongement de ce que l’on ressent et non le contraire.

Avoir conscience de cela me fait déborder de gratitude pour tout ce que j’ai vécu et tout ce qu’il me reste à vivre.

Je ressens une gratitude infinie pour chaque événement et chaque personne qui ont fait qui je suis devenue. Pour rien au monde je ne voudrai changer cela.

Beaucoup de gratitude pour l’équipe de TEDx Toulouse qui est entièrement bénévole, qui a fait un travail d’un professionnalise et d’une excellence rare et… qui m’a traitée comme une princesse.

8. J‘ai goûté au soutien inconditionnel de mes proches

Je savais déjà que j’étais très bien entourée sur tous les plans. Néanmois, qu’est-ce que c’est bon de goûter à l’attention de mes proches qui m’ont couverte d’attention et d’encouragements.

J’ai dû recevoir une centaine de messages d’encouragements de la part de mes amis, de ma famille, de mes collègues, de mes clients et de mes lecteurs, le jour même et quelques jours avant. J’en ai profité, j’ai savouré chaque message. Si vous faites partie de ces personnes, merci encore :-) Je n’ai pas pu répondre à chacun individuellement.

Ce qui m’a étonné, c’est que des amis que je pensais proches ne se sont pas du tout manifestés et ne m’ont même pas demandé comment ça s’était passé. Ça m’a permis de remettre les choses en perspective et de réaliser quelles étaient les personnes réellement présentes pour moi dans un moment stratégique de ma vie.

J’ai tellement été chouchoutée que j’ai même reçu ces magnifiques pivoines livrées dans ma chambre d’hôtel. Non ce n’était pas mon amoureux, mais de la part de Marjorie Llombart, avec qui j’avance professionnellement depuis 4 ans. Ces fleurs resteront à tout jamais ancrées dans mon coeur. Merci Marjorie !

9. Mon regard sur moi a changé

C’est l’arroseur arrosé ! J’accompagne à longueur de journée des personnes à transformer l’image qu’elles ont d’elle-même. Mais là, c’est moi qui ait pris conscience de mon corps différemment que d’habitude et qui ait changé l’image que j’avais de moi-même.

Même ma manière d’animer les stages et d’accompagner s’en trouve transformée.

Je suis beaucoup moins préoccupée par moi-même et je me vois beaucoup plus femme.

Quant au regard des autres sur moi, je ne suis pas allée vérifier s’il a changé.

Mais du fait que mon regard sur moi change, je perçois forcément différemment le regard des autres sur moi.

10. J‘ai envie de m’habiller différemment depuis !

Si si, vous avez bien lu. J’ai envie de changer toute ma garde-robe tout en respectant mon profil de vêtement, je ne peux plus faire autrement. Comme je me sens beaucoup plus femme, j’ai envie de vêtements encore plus féminins qu’avant. Depuis le TED je porte beaucoup plus souvent des escarpins. Bizarrement je m’y sens très bien alors que je ne ne supportait pas ça il y a quelques mois.

J’ai acheté plusieurs nouvelles tenues depuis, c’est une nouvelle Youmna qui est là.

Ici c’est ma tête 2 heures avant de passer sur scène. Ça m’a donné le goût de me maquiller et de tous les jours prendre soin de ma beauté.

Qu’on le veuille ou pas, chaque jour est un jour spécial. On peut basculer vers une meilleure version de soi-même en un clin d’oeil.

Alors gardez tous vos sens en éveil, ils sont les pores par lesquels se télécharge la connaissance intime de vous-même.

1 réponse
  1. DUFROUX
    DUFROUX dit :

    Bonjour Youmna,
    Et merci bcp pour ton retour d’expérience du TEDx à Toulouse!
    Je viens de passer un moment délicieux en lisant les 10 choses qui ont changées en toi pendant/depuis.
    Je suis vraiment très heureuse pour toi, que tu puisses ressentir tout cela et voir le chemin accompli….waoooo….BRAVO et merci du fond du coeur pour tes partages sincères.
    J’ai hâte de te voir, via un webinair, une photo…ou en vrai…pour voir ce changement…je suis sûre qu’il se dégage une lumière encore plus rayonnante qu’avant…quel bonheur, pour toi, pour nous et pour la Terre.
    Mille merci encore une fois et très belle journée.
    Sandra

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *