Blanc neige

“C’est seulement dans la forme la plus haute dans l’homme que l’âme atteint à la liberté.
La forme humaine est au-dessus de toutes les formes, et même de celle de l’ange ; l’homme est l’être le plus élevé de la création parce qu’il parvient à la liberté.” Swami Vivekananda 

La couleur de la semaine

Un fil d’Ariane hebdomadaire pour tisser une année colorée de sens.

Cette semaine est très spéciale car je vais annoncer les dates de mon spectacle sur le vêtement “Pourquoi les anges s’habillent en blanc?” Franchement, tout en moi recule à le faire. Et je me demande ce qui m’a bien pris de me lancer dans cette aventure si insensée depuis des mois !!!! J’étais si bien jusque là :-) ! Encore une grande zone d’inconfort à traverser. Et pourtant c’est le chemin que j’ai choisi : grandir en permanence. Donc créer les circonstances favorables à ma croissance personnelle. Ce spectacle sera également un terrain à ma croissance relationnelle. Puisque je serais en lien avec vous depuis la scène pour vous guider à être au centre de votre vie grâce au vêtement.

J’ai débuté l’écriture de ce spectacle en avril 2014. Puis je l’ai réécris, à partir de mon corps, grâce à l’encadrement d’Iaro Râsoma, danse-thérapeute.
Dans la première version de mon texte, j’ai eu beaucoup de mal à exprimer mes intentions profondes. Mais j’y suis allée quand-même en écrivant tout ce qui me passait par la tête. C’était bordélique et laborieux, disons-le !

Dans la deuxième version du texte, lorsque Iaro m’a fait travailler à partir de mon corps, la pièce s’est écrite à travers moi. J’écrivais spontanément le fruit du travail corporel et un beau jour le spectacle était là sous mes yeux. Oh c’était loin d’être aussi simple et rapide ! Mais le résultat a été surprenant. Le texte contenait plus de profondeur, plus de relief et une structure solide qui ne se voit pas forcément.

C’est ainsi que j’ai traversé l’angoisse de la page blanche. Je ressentais le spectacle mais je ne savais pas quoi écrire. Plutôt que de chercher les mots, je me suis appuyée sur mon corps. Je lui ai demandé de me montrer comment bougeaient ces sensations en moi. Le mouvement était né. Mon corps s’est mis à vivre des choses. Les mots se sont déployés des plis de mon corps, de la dynamique du mouvement. Mon corps devenait un terrain, un soutien, une plateforme pour que puissent naitre les mots, pour que puissent jouer les mots, pour que puissent courir les mots. Danser, sauter, réconforter, rire, raconter, émouvoir, pleurer, m’habiller, me dévêtir.

Ce n’était pas linéaire. Parfois cet aspect volontariste de ma personnalité revenait. Et j’écrivais des choses que je sentais intelligentes et fines. Iaro étant très incisive et juste, me sondait en permanence pour vérifier à partir de quel endroit j’avais écrit. Très vite je sentais ces passages désertés de ce que je pensais être une vibration.

Blanc neige connecte à l’essentiel, c’est-à-dire au corps, point de départ de toute création intègre. Berceau de l’être humain.

Et puis le doute, et puis la joie, et puis le découragement, et puis la foi. Ainsi s’est infiltré le Blanc neige dans ma création. Mine de rien, de manière anecdotique. Et il a fini par m’amener à ce que je cherchais désespérément : être moi sur scène. Être sincère dans ce rôle sur-mesure que je me suis façonnée avec l’aide de ma sage-femme. Être vraie dans le jeu. Abandonner le faux pour jouer vrai. M’engager dans le je pour construire le jeu.

Le Blanc neige apparait pour nous alléger. Et c’est tout le thème de mon spectacle. Qu’emporterions-nous d’essentiel de nos garde-robe ? Nous nous plaignons souvent d’avoir “rien à se mettre” et nous sommes si nombreux dans ce cas. Cela me rassure que vous n’ayez rien à vous mettre. Car il s’agit là d’un stade où l’on cherche à s’alléger et se dépouiller de ce qui est en trop dans notre vie, dans notre être. Nous voudrions que notre nature profonde rayonne sans entrave. Pour cela, il y a des couches à éplucher de soi. A laisser partir.

Le titre du spectacle est apparu lors d’un brainstorming sur la pièce. Et a surgi cette phrase “Pourquoi les anges s’habillent en blanc?”. Elle a claqué dans tout mon corps et m’a fait dire “ça sera le titre du spectacle” avant même que l’info ne percute ma pensée.

Le Blanc neige est aussi la somme de toutes les couleurs. Il peut aussi être considéré comme une absence de couleur. Cela me fait penser à absence de jugement, absence de pensée, absence de tensions, absence de tiraillement, absence d’avidité, absence de désir, absence de manque, absence de volonté. Ne dit-on pas d’ailleurs “une page blanche”, “j’ai un blanc”, “un chèque à blanc”, “voix blanche”, “nuit blanche”, “balle à blanc” ?

Le Blanc neige est symbole d’un nouveau départ, d’un prochain commencement. Le Blanc neige évoque la lumière, peut-être est-il temps pour vous de rayonner au grand jour ? Commencez par clore ce qui est en route pour vous y préparer. Cherchez une fin. Qu’est-ce qui vous permettrait d’en finir avec ce qui est en cours depuis des mois pour passer à autre chose ? Le Blanc neige est le début de la fin !

Je vous laisse plonger dans le Blanc neige pour une semaine lumineuse et éclairante. Je vous tiens au courant très vite pour les dates du spectacle et les modalités de réservation. (Aaaah mon coeur bat plus vite!)

Au service d’un monde plus coloré,

Youmna

Blanc neige et sa symbolique

La couleur blanche soigne votre corps dans sa globalité. Elle est idéale pour en éliminer les toxicités et le purifier. Clarté et entendement sont associés à cette couleur qui peut également s’avérer très utile pour traiter les problèmes de peau. Le blanc apporte paix et réconfort au plus haut degré, tout en représentant l’intégrité, la lumière, la sainteté, la vérité et un profond lâcher-prise. Allégez-vous avec la couleur blanche.

La sensation de légèreté constitue la plus belle des expériences. Elle englobe l’innocence, la pureté et la joie. Le blanc vous donne la foi de croire que vous êtes totalement aimé, choyé et soutenu.
Fermez les yeux et imaginez que vous vous trouvez sur la montagne de cristal blanche la plus grande et la plus majestueuse. Inspirez profondément, en laissant la lumière blanche et claire émaner de cette montagne pour vous purifier, vous dynamiser et vous illuminer. Concentrez-vous sur les sensations que vous éprouvez en abandonnant les bagages inutiles que vous avez traînés en haut de la montagne. Comment vous sentez-vous, libre de cet équipement ?
Ressentez le bien-être dans votre corps et dans votre esprit tout en regardant le paysage depuis la montagne.
Concentrez-vous sur la diffusion de la lumière blanche depuis le bout de vos orteils jusque dans tout votre corps. Ressentez votre corps se détendre plus encore. Votre être est prêt à grandir. Autorisez-vous à grandir ! Dites : “Je m’autorise à m’alléger et à ressentir le bien-être dans mon corps et dans mon esprit.”
Sources : Inna Segal in Le langage secret des couleurs 

Blanc neige et application

Face à une page blanche connectez-vous à votre corps
La page nous impressionne terriblement car elle résonne avec le vide que l’on peut contacter en soi. Prenez conscience de vos appuis sur le fauteuil et respirez-y. Ressentez ce qui vous anime au fond de vous. asking alexandria Là est la matière à projeter sur le papier.
Source image : Dreamstime

Blanc neige et vêtement

Le Blanc neige est pour les carnations argentées.

Une robe blanche ça nous fait forcément penser à la robe de mariée. Souvent dans les stages c’est la question qui revient : le Blanc ne va donc pas à tout le monde?! Non le Blanc ne va pas à tout le monde. Votre robe de mariée peut-être Blanc chantilly, Champagne, Blanc coquille d’oeuf pour vous aller. Mais pas forcément Blanc neige qui vous durcira le teint ou vous donnera la fâcheuse sensation d’être en suradaptation à votre nouvelle vie de mariée. Pour un mariage harmonieux, choisissez la couleur la plus claire présente dans la paume de votre main. C’est rarement du Blanc neige ;-) !
Source image : www.laredoute.fr