Bleu orage

Après le beau temps la pluie pour que revienne le beau temps puis la pluie. Ainsi va la vie. 

La couleur de la semaine

Un fil d’Ariane hebdomadaire pour tisser une année colorée de sens.

Pouvons-nous décider de la pluie et du beau temps ? Je ne pense pas, non. Ça vous prend d’un seul coup. Il fait beau : un soleil radieux vous inonde de chaleur les pieds dans le sable. Soudainement ça s’assombrit, les nuages se font silence.







Et l’orage éclate grondissant.
Délivrance des pluies fertilisantes. Fin ou commencement. Le Bleu orage surgit comme une contraction de la nature avant la délivrance. Le Bleu orage apparait aujourd’hui pour nous signaler la fin d’un cycle ou le démarrage d’un nouveau processus créatif dans notre vie. Il annonce une radicalité de la situation. Le Bleu orage m’est apparu il y a quelques jours sous l’image d’un voilier qui navigue au milieu d’une tempête. J’avais la nette sensation de ressentir la maitrise de ce voilier que je conduisais malgré toutes les intempéries qui me mettent à l’épreuve. Malgré tous les facteurs inconnus que j’ignore.

J’ai ressenti profondément que je ne pourrais jamais contrôler la direction du vent, mais que je pouvais tenir le cap de mes objectifs en co-créant avec le vent. Pour cela il est nécessaire de connaitre clairement les objectifs à atteindre.

Le Bleu orage nous enseigne à co-créer avec les intempéries pour tenir le cap de nos objectifs.

Le vent c’est les autres. Le vent c’est les conditions extérieures à notre centre. C’est tout ce que l’on ne contrôle pas. La seule chose à laquelle nous pouvons nous exercer est de conduire notre voilier régulièrement pour nous familiariser avec les réflexes d’ajustement face à l’inconnu.

Le Bleu orage nous questionne sur la stabilité de notre centre de gravité mais aussi sur la régularité de notre entrainement à naviguer dans des conditions imprévisibles. Voix des dieux ou des cieux le Bleu orage nous annonce de belles éclaircies. Car forcément après la pluie arrive le beau temps. Alors ne perdez pas votre cap et ne baissez pas les voiles, l’orage fini toujours par passer. Le tout est de le savourer instant après instant car en faisant partie du présent, il vous offre l’opportunité d’affiner votre aptitude à naviguer en situation agitée et de trouver le calme tout au fond de vous pour garder le cap coûte que coûte, en faisant cas de la direction du vent.

Beaucoup de nouveautés sont arrivées dans ma vie ces deux dernières semaines et elles m’ouvrent une perspective inconnue et vertigineuse. Le Bleu orage me secoue pour lâcher l’ancien. Je me rends compte que j’ai développé les réflexes et la maitrise nécessaires pour continuer à avancer malgré les facteurs inconnus.

Je me sens comme une mathématicienne du cœur à x inconnus qui vogue sur l’infini des possibles. Avec maitrise mais sans aucun contrôle. Maitrise de qui je suis, de mes envies, de mes désirs ou de mes besoins et aucun contrôle de l’autre qui se tient en face de moi.
Après le beau temps la pluie pour que revienne le beau temps puis la pluie. Ainsi va la vie. Si bien jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de différence entre le beau temps et la pluie. Juste un changement de rythme et de lumière dans la stabilité de mon essence.

Chaleureusement,
Youmna